Abbatiale d'Airvault

Le cloître

 Depuis  octobre 1569, le cloître est réduit à l'état de vestiges : en effet, catholiques et protestants s'affrontent à la bataille de Moncontour, tout près d'Airvault. Battues, les troupes de Coligny se vengent en endommageant des statues à l'intérieur de l'église et en incendiant une partie du cloître. Les chanoines occuperont désormais des maisons en ville jusqu'à la Révolution.

 Le mur sud est très ouvragé, avec ses baies en plein cintre ornées de voussures aux motifs tous différents et de chapiteaux sculptés : saint Martin partageant son manteau, thème de la Tentation. Notons que ces chapiteaux ont certainement été  refaits sur le modèle de sculptures déjà en place.
Ce mur a gardé l'empreinte des arcs formerets de la galerie du cloître dont la base se trouve beaucoup plus bas, sous l'espace sablé actuel.

Vestiges du cloître selon ,une carte postale ancienne.

Ci-dessous, modillons dans le coître.

La fenêtre géminée qui subsiste dans la salle capitulaire donne une idée des ouvertures des pièces organisées autour du cloître.

A droite de l'image, on voit en haut de l'escalier  un arc rompu par la construction de la rue principale.